Barilla Pasta World Championship

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vais revenir sur mon voyage à Milan pour le Pasta World Championship avec Barilla les 24 et 25 octobre dernier !

Lors de cette compétition, 18 chefs venus du monde entier étaient conviés pour s’affronter et désigner le champion des pâtes, le « Master of Pasta ». Malheureusement, l’un des chefs, du fait d’événements indépendants de sa volonté, n’a pas pu assister à la compétition.

C’était la septième édition du Pasta world Championship. Le thème de cette année était « Eat positive », le but étant de promouvoir une cuisine et une alimentation joyeuse et équilibrée, dans le respect des produits et dans une optique de durabilité.

 

Penne pesto d’amandes par le suédois Ludvig Saluvuo

 

Jour 1

Lors de cette première journée, les candidats ont dû s’affronter, 1 contre 1, sur le thème « Master of Joy », et créer un plat dédié à un moment passé avec des amis. La compétition a démarré sur les chapeaux de roues, et assister en direct à la création de ses plats était vraiment très inspirant !

C’est au jury, composé de 4 chefs et d’une photographe et artiste culinaire, qu’est revenue la lourde tâche de désigner les gagnants de ce premier tour.

Voici quelques-uns de mes coups de cœurs de cette première journée :

  

 

A l’issue de cette première journée, il restait 10 chefs dans cette compétition.

 

Jour 2

Le thème de cette 2ème journée était « Masters of Wellbeing ». Les chefs devaient présenter des créations sur le thème du bien-être et du bien manger. Et à cette occasion, nous avons pu découvrir ou redécouvrir des produits Barilla comme les pâtes complètes, la gamme bio ou les pâtes de légumineuses. Gros coup de cœur pour les pâtes de pois chiches, très bonnes et qui se tiennent parfaitement à la cuisson (qui n’a pas eu de mauvaises surprises avec les pâtes de légumineuses qui deviennent toutes molles … !)

Les chefs ont donc dû composer des plats sains à partir d’ingrédients choisis par le jury.

 

 

J’ai adoré les penne ratatouille du candidat norvégien Benjamin Viske Roth :

 

Suite à cette épreuve, il ne restait plus que 6 candidats en lice ! Le jury a eu la lourde tâche de choisir les 2 finalistes.

Et ce sont l’Américaine Carolina Diaz, et le chinois Toby Wang qui ont le plus convaincus !  Leur ultime défi : Les spaghetti al pomodoro ! Grand classique italien, cette épreuve doit récompenser le chef le plus précis, celui qui met le mieux en valeur les ingrédients.

Les deux finalistes, très concentrés

 

Les spaghetti al pomodoro des deux finalistes :

Spaghetti al pomodoro par Carolina Diaz

 

Spaghetti al pomodoro par Toby Wang

 

Et c’est l’américaine Carolina Diaz qui a gagné le titre de Master of Pasta. Le jury a apprécié la touche mexicaine apportée par Caroline Diaz à ce classique de la cuisine italienne avec du zest de citron et du piment !

J’ai adoré participer à cette édition des Pasta World Championship ! L’émulation et l’ambiance de cet événement étaient incroyables. Et encore une fois, cela prouve que les pâtes, même si d’origine italiennes, sont universelles et qu’elles s’adaptent et se magnifient dans toutes les cultures !

Article en collaboration avec Barilla. Le texte et les opinions de cet article sont les miens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.